Nils Wachten

Détail Nils Wachten - D GALERIE

Nils Wachten est un jeune artiste allemand. Il travaille en France. Nils est avant tout un passionné du dessin et de la nature. Depuis son plus jeune age, il s’exerce à reprendre et façonner des dessins abandonnés autour de lui, dans les cahiers d’école, sur des coins de table. Il les reprends, les transforme et les utilise pour sans arrêt avancer en technicité et se rapprocher d’un idéal. «J’aimerais que la folie créatrice devienne notre nouvelle arme de guerre, notre nouvelle norme universelle.» Au pastel en 2007, puis au crayon jusqu’en 2009 et aujourd’hui au stylo, Nils Wachten trouve son inspiration dans les choses les plus simples qu’il croise sur son chemin ; une tâche, un objet abîmé, les traits de visages, des silhouettes. Ses œuvres sont des compositions complexes dans lesquelles des jeux d’échelles laissent entrevoir des formes enchevêtrées et mises en abîmes. Il accumule scrupuleusement les indices ; photos, objets, qui inspireront ses prochaines créations
pour les faire resurgir ensuite de façon hyperréaliste sur le détail d’un papier. Ses œuvres sont denses et l’on y retrouve son admiration pour les ambiances post-apocalyptiques du peintre Roland Cat ou pour les constructions de M.C Escher et Serge Bihannic. La gravure de Gustave doré le marque aussi comme les œuvres de Philippe Druillet et Victor Vasarely.
En 2016 il expose dans le Off de la Biennale de Dakar dans l’exposition Présences, participe à de rares expositions parmi lesquelles -30 en 2019 organisée à Paris par la D Galerie en 2019. « Je pars de la chose la plus simple dont je dispose…un crayon entre mes mains, une micro-tâche sur le mur, un objet qui traîne à côté de moi.»

Nils Wachten a participé à l’exposition -30 (2019) de la D Galerie.

 

D Galerie- Nils Wachten - ANGKOR 2.0
D Galerie- Nils Wachten - INFINITY

Sélection de pensées..

«Y a-t-il toujours une message précis à faire passer, à travers chacune de mes œuvres? J’ai envie de dire non. Il y a selon moi deux possibilités: Soit celle de figer une certaine représentation de l’œuvre et de ne pas vraiment laisser le choix au public de la voir autrement. Soit celle de ne pas mettre de cadre et de laisser libre court à chacun(e) de ressentir les choses différemment, selon son propre vécu et sa propre vision. Défragmenter nos barrières psychologiques individuelles, oser rêver et voir le monde de façon fascinante, tel un enfant. J’aime à penser que certains osent le faire face à mes dessins, qu’ils s’autorisent à interpréter mes œuvres librement.»

«L’art est selon moi l’une des meilleures armes qui existent. Celle de mettre de la couleur dans nos vies et dans nos villes, de communiquer de façon silencieuse (pour ce qui est des artistes plasticiens) mais percutante une vision, un message! Bien que je garde en filigrane l’anxiété due à l’impact négatif de l’homme sur la nature, je garde espoir que derrière le vortex dans lequel nous entrons existent mille sources lumineuses qui nous ouvrent la voie vers un monde meilleur. Alors j’aimerais pouvoir apporter ma pierre à l’édification de ce nouveau monde.»