Felicien Colmet Daage

« J’ai commencé à travailler comme animateur pour raconter des histoires, trouvant dans l’animation un medium instinctif avec un potentiel infini. Dix ans après, je le pense encore. »
Après avoir vu les réalisations d’auteur comme Sylvain Chomet et Myazaki, il était devenu évident que l’animation prendrait une part importante dans ses travaux. Félicien Colmet Daage s’est très tôt spécialisé dans l’animation, et a depuis toujours gardé une approche assez artisanale. Après son diplôme à l’école Emile Cohl en 2012, il s’est frotté à divers types de productions ; séries pour enfants ou adultes, courts métrages, documentaires, et autres, tout en continuant de développer en parallèle un univers onirique et contemplatif. Passé par plusieurs studios français comme « Je suis bien content », « Les Armateurs », « Cube Creative », « Prodigious », « Supamonks », « Les Monstres », « Kawanimation » ou encore « 4.21 Production », Félicien Colmet Daage a eu l’occasion d’arborer les casquettes d’animateur, de storyborder, layout man et directeur artistique.
Plusieurs collaborations ont permis la réalisation de courtes vidéos animées, en musique ou pas, et c’est tout naturellement que la question de travailler avec le groupe kriill est venue en . Cette collaboration mènera à l’animation « Your Eyes, Will I Ever » aujourd’hui récompensé par de nombreux Prix et festivals en France et à l’international. Aujourd’hui encore, Félicien Colmet Daage est spécialisé en animation 2D qu’il décrit comme le moyen de dessiner librement et de façon juste ce qui le traverse.

Félicien Colmet Daage présentait pour la première fois Your Eyes, Will I Ever dans l’exposition là et de la D Galerie en 2018.

Il a participé aux exposition là et là (2018) et -30 (2019) de la D Galerie.

Your Eyes, Will I Ever
Batteries électroniques, basse électrique, Novation Bass Station II, Prophet REV-2, voix humaines et langue anglaise.
Inspiration : « Le Roi Des Aulnes » (Erlkönig) – Franz Schubert (1815).
Une ode à la séparation,
La métamorphose des individus menant à un déséquilibre,
L’enfermement d’une relation,
L’acceptation, la résignation,
La panique des au revoir, le respect du souvenir.